Centres de santé communautaire

Un CHECKPOINT est un centre de santé communautaire pour les hommes gay et les autres hommes qui ont du sexe avec des hommes (HSH), et pour les personnes trans* et leur partenaires.

Thérapies et traitements

VIH: la thérapie antirétrovirale (TAR)

A ce jour, il existe plusieurs différentes associations de traitement anti-VIH.

Il est possible dans la grande majorité des cas de trouver la combinaison idéale avec peu d’effet secondaires. Un suivi médical est nécessaire pour surveiller l’efficacité et la tolérance au traitement. Avec une prise du traitement correct, la TAR reste en général efficace. Si la quantité de virus dans le sang est supprimée et qu’il n’y a pas d’autres infections sexuellement transmissibles, la probabilité de transmission du VIH est considérée comme négligeable. Une étude est actuellement en cours pour confirmer cela chez des couples d’hommes ayant des rapports sexuels anaux sans préservatifs.

L’évidence scientifique est de plus en plus en faveur d’une incitation précoce de la TAR. Dans la plupart des cas, une combinaison de trois médicaments est utilisée et en un comprimé par jour dans les cas les plus simples. Selon les combinaisons, une prise en fonction des repas est recommandée. Dans quelques cas on a remarqué un bénéfice sur le contrôle du virus à débuter le traitement dans les premiers jours après l’infection quand c’est possible. A part dans certaines situations complexes, les personnes infectés par le VIH on une espérance de vie identique aux personnes non infectées, en particulier si les facteurs liés au vieillissement précoce (tabac, hypertension, etc) sont contrôlés.