Centres de santé communautaire

Un CHECKPOINT est un centre de santé communautaire pour les hommes gay et les autres hommes qui ont du sexe avec des hommes (HSH), et pour les personnes trans* et leur partenaires.

Pratiques sexuelles HARD

Le BDSM c’est quoi ? Bondage-Discipline / Domination-Soumission / Sadomasochisme. Ces pratiques désignent les jeux qui impliquent la domination et/ou la soumission d’une ou plusieurs personnes, de manière consensuelle, pour le plaisir partagé de chacun•e des partenaires.

Les jeux BDSM peuvent être physiques comme psychologiques. Ils peuvent reposer sur la seule jouissance de la souffrance corporelle (algolagnie) comme se pratiquer sans le moindre châtiment corporel, voire sans aucun contact physique (domination exclusivement psychologique). De la fessée « pour rire » aux pratiques les plus hard, le BDSM offre un éventail varié de jeux unis par un dénominateur commun : le consentement des protagonistes quel que soit leur rôle. Imposer de force des sévices à une personne non consentante ne relève donc pas du BDSM.

Pratiquer de manière responsable le BDSM, ce n’est pas seulement garantir sa sécurité physique et celle de l’autre, c’est aussi connaître ses limites et celles de son/sa/ses partenaires. Le SM est donc une affaire de contrôle, de l’autre et de soi-même.

Les jeux BDSM impliquent un rapport de confiance réciproque qui conduit à l’établissement d’un contrat tacite ou explicite, pouvant même être consigné par écrit.

Les partenaires doivent convenir ensemble des limites à ne pas dépasser et les respecter. Le recours à un mot ou à un geste convenu entre les partenaires et permettant à la personne soumise d’interrompre le jeu fait partie des fondamentaux de la sécurité dans le BDSM.

Source : Brochure BDSM Jouer Safe / Fais- moi mal mais fais le bien ! (Kiosque)